Mis en ligne le 2021-05-05
Diego Diego

Délégué à la Protection des Données ( DPO désigné auprès de la CNIL )

+ En savoir plus

Proposer mon projet

Mon profil

Lors de mon parcours professionnel, axé essentiellement sur les technologies de l’information, j’ai été formé à la protection et au management des données à caractère personnel dans le cadre de mes mandats de Correspondants Informatiques et Libertés en entreprise.

Titulaire d’un Master spécialisé et désigné Délégué à la Protection des Données (DPO) auprès de la CNIL, j'accompagne les professionnels indépendants et les organismes à une mise en conformité des traitements collectant des données "sensibles", des données de santé et de vie privée soumises à un encadrement particulier par le RGPD.

Mon expérience dans cette expertise

  • 10 à 20 ans

Mon poste actuel

Fondateur de Deonto

Mon poste précédent

Responsable de production IT chez ICARE (Assurance et Services, entité CARDIF BNP PARIBAS) et CIL (correspondant Informatique & libertés) pour l'UES ICARE

Ce que je peux vous apporter

Mon expérience en tant que CIL en entreprise et mon activité de DPO désigné auprès de la CNIL me permettent d'accompagner dans une mise en conformité au RGPD les professionnels et les organismes mettant en oeuvre des traitements qui utilisent des données à caractère personnel "sensibles", les données de santé, de vie privée particulièrement encadrées par le RGPD.

Mes exemples de réalisation

Mise en conformité de tous les traitements concernés par le RGPD dans le cadre de mes missions de Correspondant Informatique & Libertés pour l'UES ICARE.
Aujourd'hui désigné Délégué à la Protection des Données (DPO) auprès de la CNIL par des professionnels indépendants, j'interviens également auprès des organismes (Syndicats, Fédérations, Associations, Ecoles, Centres de Formation) dans le cadre de formations RGPD destinées aux professionnels de Médecines Douces et Naturelles non soumises au secret médical.

Mes motivations

Ma démarche porte les valeurs du droit au respect de la vie privée.
Elle vise notamment à protéger les données "sensibles" des personnes concernées dans le cadre d'une thérapie et permet aux professionnels de respecter les obligations du RGPD et le principe d'Accountability.